Changer de vie sociale

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Ne restez pas isolé

Ne restez pas isolé

Peut-on changer de position sociale aujourd’hui ? Dans notre système actuel, la réponse est NON !

Certains d’entre nous arrivent à évoluer vers une autre position sociale via la création d’entreprise. J’en reparlerai dans un autre article. Certains jeunes feront de brillantes études et accéderont effectivement à une très bonne position sociale. Combien sont-ils à pouvoir changer, évoluer vers une meilleure situation ? Une minorité. Je parle ici de tous ceux et celles qui n’ont pas fait d’études de base, n’ont pas obtenus de diplômes ou possède diplôme technique. De ceux aussi qui ont un emploi qui n’amène guerre de possibilité d’évoluer dans notre société, notre système. Il y a toujours une exception qui confirme la règle. « Le système met en avant les réussites » pour faire valoir le bien fondé des politiques menées et des règles de vie imposées. Qu’apporte-t-on aux personnes qui désir changer, évoluer pour donner un autre héritage aux jeunes générations ? RIEN. Le système est basé sur l’individualisme. Chacun doit se débrouiller avec ses moyens, souvent insignifiants. Qu’apporte l’éducation nationale ? Un enseignement standardisé, pour donner l’égalité des chances dans l’apprentissage scolaire à chaque bambin. Comme vous je suis passé par là. Qu’avons-nous appris à l’école ? Qu’avons-nous fait de notre vie ? Avons-nous réalisé notre grand rêve ? Il y a, de nos jours, un hic à cette belle philosophie. Autrefois les élèves appartenaient à la même couche sociale et avaient donc le même état d’esprit pour apprendre et comprendre. Aujourd’hui le mélange des niveaux sociaux apporte de l’inégalité et beaucoup de frustration mais aussi, peut-être une meilleure connaissance de l’autre. Les meilleurs élèves sont mis en avant. Quant aux autres, ils doivent se débrouiller dans ce système comme je l’ai déjà dit. Sans parler des zones d’habitat modeste où on se sent encore plus défavorisé. Le tableau est noir, n’est-ce pas ? C’est la triste réalité. La réalité c’est aussi le chômage, les salariés mécontents, stressés et les suicides professionnels. Ce sont aussi les maladies qui se développent de part une exigence de vie sociale et une consommation à outrance.

Peut-on et comment sortir de ce système ? Doit-on sortir de ce système ? Pour la deuxième question nous serons bien obligés de changer, c’est ma conviction profonde, notre système donc nos habitudes de vie. Les bouleversements que nous vivons actuellement nous y obligerons. Pour la première question, je réponds OUI sans hésiter. Oui il est possible aujourd’hui de modifier nos comportements et donner un autre sens aux vies des personnes et, j’espère, influencer la direction générale de l’humanité. Où allons-nous, vers quoi nous dirigeons-nous ? Difficile de répondre à cette questions. Il existe déjà des initiatives de part le monde pour apporter d’autres solutions de vie. Je crois qu’une des solutions est la mise en commun d’un certains nombres d’éléments économiques, financiers ainsi que des produits. La solidarité va devenir une règle tant la vie va être difficile pour beaucoup d’entre nous. Pour ma part je crois fermement que la création d’activités indépendantes mais solidaires est une des possibilités que nous avons devant nous, pour arriver à changer de position sociale. Pour ce faire nous devons avoir des moyens financiers pour lancer telle ou telle activité. Sur ce point vous connaissez certainement la problématique que l’on rencontre avec nos banques. Beaucoup d’entrepreneur se sont tourné vers le financement participatif. Là encore cette solutions n’est pas ouverte pour tous les projets s’ils sortent du cadre entrepreneurial ou avec des conditions difficiles à gérer pour un individu isolé et c’est mon cas. Une nouvelle génération de crowdfunding nous arrive des États-Unis. Il s’agit du financement participatif à dons partagés. Le partage, la solidarité, les maîtres mots de demain, par obligation. Je vais prendre le reste de ma vie pour développer cela et tenter d’apporter une autre solution pour un meilleur bien-être global. Là, tout le monde est concerné. Les petits et grands projets de famille, d’entrepreneurs, de culture ou humanitaire. Un parcours basé sur la solidarité accessible au plus grand nombre. En passant par ce chemin, nous pouvons aider les autres et soi-même à évoluer vers une autre vie, donc de sortir de nos conditions de vie actuelles, souvent difficiles. Suivez-moi sur Facebook ou sur mon site.

Savoye Jean-Marc Auteur/ salarié/VDI et porteur d’un projet

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »